Fracture de métacarpien

Dr Franck Atlan

Les métacarpiens sont des os de la main situés entre le carpe et les phalanges, au niveau de la paume. Ces fractures touchent le plus souvent le cinquième métacarpien suite à un traumatisme de la main (coup de poing contre une surface rigide), mais peuvent aussi concerner les autres métacarpiens, suite à des accidents divers. 

FRACTURE DU CINQUIEME METACARPIEN 

Qu’est ce que c’est?

C’est la fracture de métacarpien la plus fréquente. “Egalement appelée fracture du boxeur”, elle survient généralement suite à un coup de poing sur une surface rigide.

Comment faire le diagnostic?

Une simple radiographie permet de faire le diagnostic. La fracture est souvent déplacée en “bascule palmaire”, c’est à dire que le métacarpien se plie vers la paume.

Quel est le traitement?

Si la fracture est peu déplacée, elle peut être traitée par une simple attelle pendant 3 semaines.

Si en revanche la bascule palmaire est trop importante, ou s’il existe un trouble de rotation du doigt (“clinodactylie”), un traitement chirurgical s’impose. L’opération consiste à restaurer l’anatomie normale (“réduction de la fracture”) et à la maintenir en bonne position à l’aide de vis ou de broches (“ostéosynthèse”).

Quelles sont les suites?

L’immobilisation post opératoire n’est pas systématique, et les broches doivent être retirées au bout de 6 semaines. Les activités calmes de la vie quotidienne (écriture, ordinateur, etc.) sont généralement possibles immédiatement, même en cas d’attelle. La reprise des sports impliquant les prises en force est autorisée au troisième mois.

  

FRACTURE DE PREMIER METACARPIEN (BENNETT, ROLANDO)

Qu’est ce que c’est?

Dans ces fractures, le risque principal est lié à l’action un muscle s’insérant à la base du premier métacarpien: le long abducteur du pouce (abductor pollicis longus). Dans une main normale, ce muscle permet au pouce de pivoter pour venir en face des autres doigts.

 En cas de fracture, le pouce ne dispose plus d’un socle stable sur lequel s’appuyer pour pivoter. L’action du muscle est perturbée: au lieu de faire pivoter le pouce, il le translate vers le coude, ce qui le raccourcit (1) et le rapproche de l’index (2) (“fermeture commissurale”). En l’absence de traitement adapté, l’os consolide dans cette position anormale, et la mobilité du pouce est compromise. L’articulation trapézo-métacarpienne peut aussi évoluer vers de l’arthrose (cf).

Comment faire le diagnostic?

Le diagnostic est réalisé sur de simples radiographies.

Quel est le traitement?

Le traitement est chirurgical : L’opération consiste à restaurer l’anatomie normale (“réduction de la fracture”) et à la maintenir en bonne position à l’aide de vis ou de broches (“ostéosynthèse”, brochage selon Iselin, etc).

Quelles sont les suites?

La colonne du pouce est ensuite immobilisée pendant 6 semaines, puis les broches sont retirées et la rééducation peut débuter. La reprise des sports impliquant les prises en force est autorisée au troisième mois.

Dr Franck Atlan